Fruits Rouges

Déclaration du Parti SADI suite à la nomination de Cheick Modibo Diarra Premier-Ministre.

Déclaration du Parti SADI suite à la nomination de

Cheick Modibo Diarra Premier-Ministre.

19 April 2012

Le Parti SADI prend acte de la nomination de Monsieur Cheick Modibo Diarra au Poste de Premier-Ministre de la Transition.

Le Parti SADI (Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance) qui a toujours inscrit son action politique dans une perspective de changement démocratique profond au Mali espère vivement que ce choix va répondre pleinement aux aspirations de notre peuple qui a massivement apporté son soutien à l’action historique menée par le CNRDRE le 22 mars 2012.

Les défis que notre pays affronte sont nombreux : la guerre au Nord-Mali avec des menaces réelles de partition sur fond d’ingérences extérieures et de mainmise sur les immenses ressources naturelles dont recèle son sous-sol, l’afflux massif de compatriotes réfugiés dans les pays voisins du Mali et vivant dans le dénuement le plus complet ; ceux de nos compatriotes qui ont fui les régions de Gao, Kidal et Tombouctou ; la déliquescence de l’Etat national en tant qu’autorité publique centrale reconnue et respectée par tous les acteurs nationaux et internationaux qui décide, oriente, encadre, contrôle et sanctionne ; une école totalement démantelée ; la persistance d’une crise économique et sociale particulièrement aiguë ; le brevetage des semences paysannes, l’introduction des OGM, la spoliation/ expropriation des terres paysannes ; la famine qui s’installe dans le pays;

Pour relever ces défis immenses, trois actions incontournables s’imposent :
1. La récupération de la totalité du territoire national et la sauvegarde de l’unité nationale ;
2. La création d’un nouveau type d’Etat, d’une nouvelle administration à travers une lutte implacable contre la corruption et l’enrichissement illicite ; la distribution d’une saine justice qui commence par la réparation des injustices commises par l’Etat à l’encontre des citoyens et la fin de l’impunité. Au nombre de ces injustices figurent les spoliations des paysans, la situation des compressés et Partants volontaires née des Programmes d’Ajustement Structurel, les travailleurs de HUICOMA, les Ouvriers licenciés des mines d’or, les Chemins de Fer du Mali, les déguerpis, les maliens de l’Extérieur, les travailleurs des aéroports mobilisés contre la privatisation de leur entité, les travailleurs de la BETRAM ;
3. L’organisation d’élections crédibles et transparentes condition incontournable de l’approfondissement de notre processus démocratique.

Le Parti SADI apportera sa contribution pour la réussite d’une Transition démocratique.

Le Bureau Politique
Le Président
Cheick Oumar Sissoko

Voir aussi:
Guerre en Libye : Le Cri de cœur de l’ancien ministre Cheick Oumar Sissoko
Dans une lettre ouverte adressée respectivement au secrétaire général de…
Déclaration du parti SADI suite aux évènements en Libye
Une tragédie humaine se déroule sous nos yeux en terre…
Déclaration du Parti SADI suite à l’assassinat du guide de la révolution libyenne
Le Parti Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance SADI…
Share