Fruits Rouges

Gouvernement Dilma au Brésil. Coup de gouvernail… à droite par Juan Luis Berterretche

Gouvernement Dilma au Brésil.

Coup de gouvernail… à droite.

par Juan Luis Berterretche

Le 17 juin 2013, Juan Luis Berterretche analysait pour le site argenpress.info le contexte politique de l’émergence d’une formidable mobilisation sociale au Brésil. Juan Luis Berterretche est un militant et un chercheur uruguayen vivant au Brésil. Il est membre du conseil de rédaction de la revue alternative Desacato

Depuis 2012, le régime construit autour du PT et conduit par Dilma Roussef tend à se déplacer à droite, ce qui s’exprime dans la plupart des décisions déterminantes du gouvernement en matière sociale, politique ou économique. Et ce coup de gouvernail s’est consolidé dans le premier semestre de 2013.

 

Des indicateurs économiques alarmants

Le projet productif rétrograde d’une économie concentrée sur la production, extraction et exportation de matières premières sans valeur ajoutée, s’est approfondi  au cours des deux gouvernements Lula. La priorité a été donnée à l’industrie des monocultures visant le marché mondial des commodites et ses spéculateurs, à la stimulation de l’extraction pétrolière et à l’intensification de l’exploitation minière de grands gisements à ciel ouvert. Sur le plan du marché interne, les mesures favorables à l’essor massif des ventes à crédit de maisons, de véhicules et d’électroménagers a crée une bulle aux perspectives insoupçonnées, en pleine détérioration des finances publiques. Les innombrables problèmes sociaux et environnementaux causés par ces orientations sont longtemps restés latents. Leur principale manifestation visible était jusqu’ici les symptômes négatifs alarmants présentés par les comptes externes du Brésil à la suite de la crise économique et financière mondiale initiée en 2007-2008. Lire la Suite