Fruits Rouges

La guerre du cacao et le défi de l’indépendance politico-économique de la Côte d’Ivoire

La guerre du cacao et le défi de

l’indépendance politico-économique

de la Côte d’Ivoire

par Ahoua Don Mello

10 juin 2012

1932, le jeune médecin Félix Houphouët, excédé par une pratique coloniale abjecte, a poussé le cri de cœur «on nous a trop volé». Ce cri, soutenu par une grève de la vente du cacao, conduira à la fin de la discrimination entre paysan blanc et noir, à l’abolition du travail forcé, au contrôle de la production et à la commercialisation du cacao par les Africains et la fin du système colonial direct. La maîtrise de la production et la commercialisation du cacao par la CAISTAB (la Caisse de stabilisation des prix du cacao et du café  permettait de maintenir un prix moyen d’achat aux producteurs) et les paysans, a conduit au développement prodigieux de la Côte d’Ivoire de 1960 à 1980. Lire la Suite